Comment fonctionne la défiscalisation Pinel ?

La loi Pinel offre des avantages très intéressants, dont la défiscalisation. Si vous souhaitez profiter de cette défiscalisation, il vous faut investir dans l’immobilier locatif neuf. Mais comment fonctionne cette défiscalisation Pinel ? Découvrez ici les conditions pour bénéficier de la défiscalisation Pinel.

Les conditions d’éligibilité à la défiscalisation Pinel

Il ne suffit pas d’investir dans l’immobilier pour bénéficier de la défiscalisation Pinel. Vous devez respecter certaines conditions pour en être éligible.

Lire également : Que faut-il comprendre de l'investissement en résidences seniors ?

Acheter un ou des logements neufs ou totalement rénovés

La toute première condition de la défiscalisation Pinel est d’acheter des maisons ou des appartements neufs ou complètement rénovés. Il s’agit d’un type de biens vendu sous le régime de la TVA immobilière à 20 %. Quant aux biens rénovés vendus sous le même régime, ils doivent être certifiés par les labels HPE 2009 ou BBC Rénovation.

Il faut préciser que l’investissement Pinel n’est possible que dans les zones où la demande de location est supérieure à l’offre disponible. Cette condition permet surtout à l’investisseur de rapidement trouver un locataire pour son bien.

A découvrir également : Découvrez les avantages de la défiscalisation en résidence de services pour optimiser votre patrimoine

Mettre en location le ou les logements

La deuxième condition consiste à mettre obligatoirement en location le bien ou les biens immobiliers achetés. Ceci pendant 6, 9 ou 12 ans à titre de résidence principale pour le locataire. À compter de la date d’achat de votre bien immobilier neuf ou rénové, vous disposez d’un an pour le louer. Dans le cas contraire, vous payez l’impôt pour le logement.

Par ailleurs, la loi Pinel fixe le type de locataire auquel le logement doit être loué pour profiter de la réduction sur impôt. Il s’agit en effet des locataires dont les revenus ne dépassent pas des plafonds fixés par cette loi.

Respecter les plafonds de loyer

Pour profiter de l’avantage de défiscalisation Pinel, vous devez respecter les plafonds de loyer fixés par ladite loi. Ces plafonds de loyer sont fixés chaque année par décret que vous retrouverez dans le bulletin officiel des impôts.

Il faut noter que ces plafonds de loyer peuvent varier en fonction de chaque zone. En effet, le barème pour calculer les plafonds des loyers est défini selon la zone.

Les loyers des logements mis en location sous le régime Pinel sont réduits de 10 à 20 % comparés aux loyers du marché libre. C’est cette réduction qui est compensée par la défiscalisation.

Quelles sont les réductions sur impôt offertes par la loi Pinel ?

Grâce à l’investissement Pinel, vous pouvez bénéficier de 12 jusqu’à 21 % de réduction sur impôt. Si vous mettez votre bien immobilier en location pour 6 ans, vous avez un avantage fiscal s’élevant à 12 %. Ceci à calculer sur le prix du logement sur 6 ans.

Pour une location de 9 ans, vous bénéficiez de 18 % de réduction sur le coût de votre impôt. Le pourcentage de défiscalisation le plus élevé est 21 et il est calculé sur le prix d’un logement mis en location pour 12 ans.

Les avantages de la défiscalisation Pinel pour les investisseurs immobiliers

En plus des réductions d’impôt, la défiscalisation Pinel présente d’autres avantages pour les investisseurs immobiliers. Tout d’abord, elle permet de constituer un patrimoine immobilier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Grâce à l’investissement Pinel, l’investisseur peut choisir librement la zone géographique où il souhaite investir. Les zones tendues sont particulièrement intéressantes car elles offrent une forte demande locative et donc une rentabilité locative élevée. Le dispositif Pinel donne accès à des logements neufs ou en état futur d’achèvement (VEFA) qui présentent souvent de meilleures garanties et un coût moindre en termes de frais de notaires et de travaux, par exemple. Le délai de mise en location est aussi attractif : six mois après l’achat maximum. Vous pouvez rapidement rentabiliser votre bien immobilier avec cette méthode. La loi Pinel encourage aussi les propriétaires bailleurs à louer leur bien pour une longue durée, ce qui sécurise leurs revenus fonciers sur plusieurs années. Il faut toutefois prendre en compte le risque lié au marché immobilier ainsi qu’aux fluctuations économiques potentielles pouvant impacter vos biens immobiliers. Une bonne connaissance du marché local sera essentielle afin que votre investissement soit rentable dans la durée.

Les étapes à suivre pour bénéficier de la défiscalisation Pinel

Si vous souhaitez bénéficier de la défiscalisation Pinel, vous devez suivre plusieurs étapes. Il faut bien se renseigner sur les conditions et les critères d’éligibilité à ce dispositif. Il faut être sûr que votre projet immobilier sera rentable dans la durée et qu’il correspondra aux zones géographiques éligibles au dispositif Pinel.

Vous devrez trouver un logement neuf ou en VEFA qui répondra aux normes environnementales RT 2012 ou BBC rénovation 2009 pour profiter des avantages fiscaux. Pour cela, vous pouvez faire appel à des professionnels du secteur (promoteurs immobiliers, agents immobiliers …) qui seront en mesure de vous orienter vers le bon choix.

La troisième étape consiste à financer l’achat du bien immobilier : soit par vos propres moyens, soit grâce à un emprunt bancaire. Si c’est cette dernière option que vous choisissez, n’hésitez pas à comparer les offres proposées par différentes banques afin de trouver le taux d’intérêt le plus avantageux.

Une fois l’acquisition effectuée, vous devez respecter un certain nombre d’obligations liées au dispositif Pinel : louer le logement nu pendant une durée minimale allant jusqu’à douze ans maximum selon la durée choisie lors de votre investissement ; respecter les plafonds fixés pour les loyers ainsi que ceux appliqués aux ressources des locataires ; fournir une déclaration fiscale annuelle spécifique attestant notamment du montant des loyers perçus et de celui-ci défiscalisé…

Vous devez bien préparer votre déclaration fiscale afin de bénéficier de la réduction d’impôt Pinel. Pour cela, vous pouvez faire appel à un expert-comptable ou vous munir des documents nécessaires pour remplir votre déclaration.

La défiscalisation Pinel reste une solution intéressante pour les investisseurs dans l’immobilier locatif neuf qui souhaitent allier rentabilité et avantages fiscaux. Toutefois, vous devez bien vous renseigner sur les conditions requises ainsi que les obligations liées au dispositif et être vigilant quant aux risques inhérents à tout placement immobilier.