Comment fonctionne la défiscalisation Pinel ?

La loi Pinel offre des avantages très intéressants, dont la défiscalisation. Si vous souhaitez profiter de cette défiscalisation, il vous faut investir dans l’immobilier locatif neuf. Mais comment fonctionne cette défiscalisation Pinel ? Découvrez ici les conditions pour bénéficier de la défiscalisation Pinel.

Les conditions d’éligibilité à la défiscalisation Pinel

Il ne suffit pas d’investir dans l’immobilier pour bénéficier de la défiscalisation Pinel. Vous devez respecter certaines conditions pour en être éligible.

A voir aussi : Comment se calcule le déficit foncier ?

Acheter un ou des logements neufs ou totalement rénovés

La toute première condition de la défiscalisation Pinel est d’acheter des maisons ou des appartements neufs ou complètement rénovés. Il s’agit d’un type de biens vendu sous le régime de la TVA immobilière à 20 %. Quant aux biens rénovés vendus sous le même régime, ils doivent être certifiés par les labels HPE 2009 ou BBC Rénovation.

Il faut préciser que l’investissement Pinel n’est possible que dans les zones où la demande de location est supérieure à l’offre disponible. Cette condition permet surtout à l’investisseur de rapidement trouver un locataire pour son bien.

Lire également : Comment faire de la défiscalisation ?

Mettre en location le ou les logements

La deuxième condition consiste à mettre obligatoirement en location le bien ou les biens immobiliers achetés. Ceci pendant 6, 9 ou 12 ans à titre de résidence principale pour le locataire. À compter de la date d’achat de votre bien immobilier neuf ou rénové, vous disposez d’un an pour le louer. Dans le cas contraire, vous payez l’impôt pour le logement.

Par ailleurs, la loi Pinel fixe le type de locataire auquel le logement doit être loué pour profiter de la réduction sur impôt. Il s’agit en effet des locataires dont les revenus ne dépassent pas des plafonds fixés par cette loi.

Respecter les plafonds de loyer

Pour profiter de l’avantage de défiscalisation Pinel, vous devez respecter les plafonds de loyer fixés par ladite loi. Ces plafonds de loyer sont fixés chaque année par décret que vous retrouverez dans le bulletin officiel des impôts.

Il faut noter que ces plafonds de loyer peuvent varier en fonction de chaque zone. En effet, le barème pour calculer les plafonds des loyers est défini selon la zone.

Les loyers des logements mis en location sous le régime Pinel sont réduits de 10 à 20 % comparés aux loyers du marché libre. C’est cette réduction qui est compensée par la défiscalisation.

Quelles sont les réductions sur impôt offertes par la loi Pinel ?

Grâce à l’investissement Pinel, vous pouvez bénéficier de 12 jusqu’à 21 % de réduction sur impôt. Si vous mettez votre bien immobilier en location pour 6 ans, vous avez un avantage fiscal s’élevant à 12 %. Ceci à calculer sur le prix du logement sur 6 ans.

Pour une location de 9 ans, vous bénéficiez de 18 % de réduction sur le coût de votre impôt. Le pourcentage de défiscalisation le plus élevé est 21 et il est calculé sur le prix d’un logement mis en location pour 12 ans.