Comment négocier un rachat d’un crédit immobilier ?

Le rachat d’un crédit immobilier est une action qui présente de nombreux avantages. Sauf que pour profiter de ces avantages, vous devez bien négocier votre opération. Découvrez dans ce mini-guide tout sur la négociation du rachat d’un crédit immobilier.

Revoir les intérêts à la baisse

Racheter son crédit immobilier auprès d’une banque ne se fait pas sur un coup de tête. Vous devez bien préparer votre dossier et disposer des garanties sur votre stabilité financière. Surtout, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence afin d’avoir moins d’intérêt à payer.

Lire également : Résilier assurance de crédit immobilier : ce qu'il faut savoir

Dans chaque cas, la procédure peut être simple pour un crédit fixe lorsque vous et la banque maintenez l’engagement initial. Alors, la banque vous fera un avenant qui sera communiqué à votre assureur et à l’organisme de prise de garantie.

Il est aussi possible de faire appel à un courtier pour qu’il vous aide dans cette démarche. Le courtier va faire une étude approfondie du dossier afin de faire le rachat selon votre situation et votre profil.

A lire en complément : Comment fonctionne le FSL (Fonds de Solidarité Logement) ?

En faisant appel à un courtier, vous allez non seulement obtenir un bon taux, mais vous aurez aussi la certitude que votre dossier aboutira.

Agir sur le taux de regroupement

L’un des premiers points de la négociation d’un rachat de crédit immobilier est le taux de regroupement.       Ce taux est indépendant de la catégorie de vos prêts. Le rachat de prêt est envisagé souvent en cas de baisse du taux d’intérêt sur le marché.

Alors, certains emprunteurs en profitent pour faire racheter leur prêt immobilier. Les intérêts affichés sur l’immobilier sont bas. Alors, il faut connaître comment cela se passe au moment du rachat afin de négocier les intérêts.

Si votre taux de crédit immobilier est supérieur à 1 % à une date donnée hors frais de dossier et d’assurance, vous avez un intérêt à le faire acheter. Comme cela a été dit plus haut, il faut faire jouer la concurrence pour avoir de meilleurs résultats. Sachez que le taux n’est pas la partie la plus simple lors de la négociation d’un rachat de crédit immobilier.

Faire une délégation d’assurance

Les banques vous incitent souvent en tant qu’emprunteur à souscrire une assurance de crédit. Cependant, l’assurance que la banque vous propose n’est pas toujours une assurance qui vous arrange financièrement. Aussi, elle ne prend pas en compte votre profil en tant que demandeur. Alors, vous avez la possibilité de faire appel à une autre compagnie d’assurance. Dans ce cas, on parle de délégation d’assurance.

Cela vous permet de négocier votre prêt afin de réduire le montant de l’opération. La banque n’est pas en mesure de vous refuser de prendre une autre assurance. Au contraire, elle doit vous présenter ce cas lors des échanges. Toutefois, vous devez savoir que cette option ne peut être faite que si le nouveau contrat fait cas des garanties équivalentes à celles de la banque.