Quels sont les dangers liés à l’utilisation du bois et comment y faire face ?

Quels sont les dangers liés à l’utilisation du bois et comment y faire face ?

Le bois est un matériau esthétique, durable et exploité au sein de divers secteurs d’activité. Mais en dépit de toutes ces qualités, il reste vulnérable face à certains dangers comme les intempéries ou les organismes néfastes. C’est pourquoi il est important d’user de méthodes adéquates pour protéger vos installations en bois.

Les facteurs susceptibles d’affecter la durabilité du bois

Il existe trois types d’éléments capables de réduire la durabilité de vos infrastructures en bois. En premier lieu, le bois supporte mal l’humidité. Il a donc des difficultés à résister aux intempéries et aux saisons où la température ambiante est basse.

A lire également : Comment faire la rénovation d’un local commercial ?

Ensuite, certains microbes sont capables d’infester le bois et de se développer au sein de sa structure. Ils affectent son esthétique et rendent vos installations moins résistantes.

Enfin, les insectes xylophages dévorent le bois et s’y terrent à long terme. Leur présence fragilise la structure interne du bois et peut même causer son effondrement.

A découvrir également : Quelles aides puis-je obtenir pour quels travaux ?

Les solutions envisageables pour protéger le bois contre ces dangers 

La solution la plus efficace pour lutter contre ces fléaux est de choisir une catégorie de bois compatible avec le lieu d’installation. Par exemple, un bois possédant une résistance naturelle face à l’humidité sera moins affecté par les intempéries et donc plus adéquat pour une installation extérieure.

Vous pouvez également nettoyer régulièrement le bois à base de produits naturels. Enfin, il est possible de se servir de traitements de surface composés de lin ou d’huiles naturelles pour booster la solidité de la structure et accroître sa résistance face aux variations climatiques.