Comment monter un projet immobilier locatif ?

Un projet locatif peut devenir très intéressant financièrement au fil du temps, s’il est bien réalisé. Ce genre de projet est, en effet, souvent mené dans le domaine de l’immobilier. Cependant, payer un bien immobilier dans l’objectif de le louer ne s’improvise pas. Découvrez dans cet article, quelques étapes capitales pour monter un projet immobilier locatif.

Assainir ses comptes plusieurs mois avant la demande

La première étape pour monter un projet immobilier locatif, c’est de soigner ses comptes en banque plusieurs fois avant la demande. En effet, le premier élément que va regarder votre banquier, après votre degré de revenus, est la capacité que vous avez à épargner. De ce fait, il va se placer sur l’analyse de l’historique de vos comptes bancaires afin d’avoir une connaissance précise de votre niveau de vie. Mais pas que. Cela lui permettra également d’avoir une idée de vos dépenses sur les mois précédents.

A lire également : Investir dans l'immobilier : les différentes méthodes

Présenter les pièces nécessaires pour votre dossier de prêt

Généralement, un dossier de demande de prêt renferme plusieurs documents justificatifs. La plupart de ces pièces visent à faire part de votre identité ainsi que de votre profil. Il s’agit de :

A lire aussi : Comment calculer le taux d’intérêt immobilier ?

  •       La carte d’identité, le passeport ou le titre de séjour ;
  •       Le justificatif de domicile ;
  •   Le contrat de mariage, PACS et l’acte de divorce (pour vérifier si vous êtes dépendant ou solidaire sur le plan financier) ;

De plus, il existe d’autres pièces qui ont rapport avec votre activité professionnelle. Elles permettent d’estimer vos revenus à l’avenir. Par ailleurs, il y a aussi plusieurs documents justificatifs à fournir en ce qui concerne votre situation financière. Cependant, vous devez, par la suite, montrer l’emploi que vous allez faire du prêt. Ici, il suffit de présenter votre :

  •       Compromis de vente au cas où vous payiez un bien ancien ;
  •       Mandat VEFA, garantie d’achèvement et garantie de remboursement au cas où vous paierez un bien en pleine construction.

Préparer le plan de financement

La troisième étape, c’est de faire un plan de financement. De façon claire, vous devez bien disposer les ressources et les montants liés à votre projet immobilier locatif. Le côté ressources concerne votre apport ainsi que le prêt de la banque. En revanche, de l’autre côté, le montant sera utilisé pour payer le coût d’achat du bien, les intérêts, les frais de notaire ainsi que le prix de la garantie.

Présenter un dossier complet

Votre banquier reçoit plusieurs dossiers par jour. De ce fait, il n’entame pas l’étude de votre projet sans un dossier entie4r. Vous devez donc présenter un dossier nickel et sans documents manquants afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Se faire accompagner par un professionnel

La dernière étape est de se faire suivre par un professionnel. Cela vous permettra de profiter des conseils d’un spécialiste dans la construction de votre projet. Ainsi, vous serez sûr d’avoir un dossier propre et complet qui augmente vos chances de réussite auprès des banques.

Voilà ! Vous connaissez désormais les actions à prendre pour monter un projet immobilier locatif. Les étapes, citées ci-dessus, vous aideront à atteindre cet objectif.