Courtier credit immobilier : est-ce bien payé ?

Indépendant ou salarié, le courtier en prêt immobilier est le professionnel idéal pour négocier un crédit immobilier. Avec ses connaissances du domaine, il aide son client à trouver un meilleur financement pour son projet. Mais, le métier est-il bien payé ? Faisons le tour de la question à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un courtier en crédit immobilier ?

Un courtier en crédit immobilier joue le rôle d’intermédiaire entre un particulier recherchant un prêt immobilier et une banque. Il exerce ses fonctions en collaboration avec des prêteurs. Ainsi, il arrive facilement à dénicher de meilleures conditions pour son prêt. En effet, la principale mission du courtier est d’accompagner un client à trouver du financement. Il aide aussi ce dernier à obtenir une assurance de prêt ou résoudre toute autre situation financière. De fait, le client jouit de l’expertise du courtier qui lui garantit un bon suivi durant toute l’opération.

A lire en complément : Quelles sont les prestations d’une agence immobilière ?

En amont, le courtier procède à une analyse de l’état financier de son client. Il parvient donc à cibler l’offre qui convient parfaitement à ses besoins et à son profil emprunteur. Il a aussi la possibilité de proposer à son client d’autres aides financières telles que le prêt à taux zéro ou d’autres prêts subventionnés. En dehors de son rôle d’accompagnateur, le courtier aide son client à constituer son dossier pour le crédit. Pour le faire, il collectionne chez ce dernier tous les justificatifs et toutes les informations qui s’avèrent nécessaires.

Cela lui permet de monter un dossier optimisé et de le soumettre à la banque idéale. Il faut noter que le courtier se sert de son réseau de partenaires bancaires pour trouver le crédit le plus bénéfique pour son client.

A lire en complément : Comment bien préparer un contrat de réservation VEFA ?

Comment est payé le courtier en prêt immobilier ?

Le courtier en prêt immobilier perçoit une commission. Cette rémunération varie en fonction de la transaction réalisée. Mais, ne dépassant jamais 10%, elle correspond à un pourcentage du prix de la vente du bien immobilier. De fait, le salaire du courtier n’est pas statique et dépend en grande partie des résultats obtenus sur le terrain. S’il travaille au sein d’une entreprise spécialisée dans le courtage, le courtier gagne un salaire de base équivalent au SMIC.

Par ailleurs, il faut noter que sa rémunération dépend également d’autres facteurs tels que :

  • Sa formation ;
  • Son expérience professionnelle ;
  • La localisation et la taille du cabinet pour lequel il travaille.

Dans certaines régions, le salaire du courtier est plus conséquent. C’est le cas de la région parisienne qui offre d’énormes avantages à cette catégorie de travailleurs. Quoi qu’il en soit, en début de carrière, le courtier peut avoir un salaire brut mensuel de 2 500 €.

Quelles sont les qualités d’un courtier en crédit immobilier ?

Plusieurs qualités sont requises pour mieux exercer le métier de courtier immobilier. En effet, il faut, avant tout, avoir une passion pour le commerce, car l’essentiel du travail se base sur les transactions commerciales. Ainsi, il sera appelé à comparer les offres et à évaluer les risques, notamment pour ses clients. Un amour pour les chiffres est une autre qualité qu’il doit avoir. Par ailleurs, il faut préciser que le commerce nécessite la négociation avec de nombreuses entités. Parmi ces dernières, on a les clients, les informateurs et les fournisseurs. De fait, il faut, pour être courtier, pouvoir développer son côté sociable. Il faut aussi disposer du sens du contact, une qualité non moins importante pour bien exercer son métier.

De plus, le courtier doit avoir une bonne capacité d’analyse, ce qui lui permettra de comprendre ses clients ainsi que leurs besoins. En tant que professionnel, il doit être en mesure de conseiller sa clientèle afin que cette dernière se satisfasse de son travail. Cela étant, il faut qu’il ait la capacité de prévoir les éventuels changements du marché et les situations dans lesquelles se trouveraient ses clients.

Enfin, le courtier en prêt immobilier doit nécessairement être à la pointe des innovations technologiques. Cela lui donnera la possibilité de s’adapter à son temps et d’offrir à ses clients de meilleurs produits. Une dernière qualité, il faudrait qu’il s’exprime en anglais, du moment où la plupart des entreprises ont des relations à l’international.