Quand vendre ses parts de SCPI ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont au beau fixe. Les investissements sont porteurs. Les revenus sont présents et chacun y trouve pour son compte. Cependant, plusieurs situations contraignent les détenteurs des parts à s’en débarrasser. Si vous désirez connaître le moment idéal pour vendre ses parts de SCPI, référez-vous à ce guide.

Vendre ses parts de SCPI à tout moment

Vous l’avez bien lu ! C’est possible de vendre ses parts de SCPI à tout moment. D’autant plus que vous avez besoin de liquidité, vous pouvez engager le processus de cession des actions quand cela s’impose à vous.

A lire en complément : Comment monter un projet immobilier locatif ?

Cependant, il faut avoir à l’esprit que la permission accordée ne vous donne pourtant pas le droit de procéder à votre bon vouloir. En réalité, il faut d’abord trouver un acquéreur avant de vendre ses parts de SCPI et cela peut prendre du temps.

De plus, en fonction des frais à libérer lors de la vente, il est conseillé de garder ses actions pendant au moins 10 ans. Cette durée vous permet de rentabiliser un tant soit peu sur le placement réalisé. Vous comprenez donc que l’investissement dans les SCPI n’est pas une question de hâte. Visez donc le long terme avant de revendre vos parts.

A découvrir également : Investir dans l'immobilier : les différentes méthodes

Procéder à une vente quand il y a de nouveaux souscripteurs

Avant de vendre ses parts de SCPI, il faut se rassurer qu’il y ait de nouveaux souscripteurs. Là encore, la procédure de vente dépend de la nature du produit que vous détenez. En effet, il est possible d’avoir des parts de SCPI à capital variable ou fixe.

Quand vous décidez de vendre vos actions à capital variable, ayez en tête que ce n’est pas la société de gestion qui achète vos produits. Ce sont plutôt les nouveaux souscripteurs. Cependant, c’est l’établissement qui se charge de fixer la valeur des parts à libérer. Dans ce cas, vous devez attendre que toutes les conditions soient remplies avant de vous débarrasser de vos actions.

Quant aux parts à capital fixe, la vente se fait sur le marché secondaire par l’intermédiaire de la société de gestion. Lorsque la demande est forte, vous bénéficiez d’une surcote. Dans le cas contraire, vous subissez une décote.

Vendez vos parts de SCPI quand vous repérez un besoin

Le monde de l’investissement requiert que vous ayez un flair et une parfaite habileté. Si la vente de vos actions vous tient à cœur, vous devez être alerte au moindre besoin d’un particulier. Dans ce cas, il s’agit d’une vente de gré à gré sans intervention de la société de gestion.

Toutefois, il faut préciser qu’avec cette alternative, la vente doit se faire à capital fixe. En plus, cela ne vous épargne pas le paiement des droits d’enregistrement qui est généralement de 5 % du prix de cession.