Quelle est la meilleure assurance habitation 2019 ?

Trouver une meilleure assurance habitation n’est guère une mince affaire. Certes, il n’existe pas un modèle parfait d’assurance habitation. Cependant, bien des moyens profilent l’horizon pour vous permettre de vous en sortir gagnant. Trouvez ci-dessous le guide parfait pour y arriver.

Procéder à une analyse comparative des contrats

La meilleure assurance habitation reste celle qui répond le plus à vos besoins. Non seulement cela, mais aussi et surtout, celle qui vous garantit le plus une protection financière lors d’un sinistre. Ainsi, le choix d’un contrat performant s’appuie essentiellement sur quatre (4) éléments :

A lire aussi : Résilier son assurance habitation en tant que propriétaire : voici ce qu'il faut faire

  • Primo, sur les garanties incluses disponibles aussi bien en option que dans les diverses formules ;
  • Secundo, sur les évènements et biens que couvre chaque garantie ;
  • Tertio, sur les limitations et exclusions, les mesures préventives ainsi que les conditions d’application ;
  • Quarto pour finir, sur les différentes conditions d’indemnisation (montant des franchises, seuils et plafonds, effectivité d’application d’une dégradation).

En effet, c’est en procédant à une comparaison de ces éléments que vous parviendrez à dénicher la meilleure assurance habitation.

Évaluer les biens pris en comptes

Assurément, l’analyse des divers contrats vous offre l’opportunité de savoir les biens que couvrent les garanties en cas de dommage. D’un assureur à un autre, les biens pris en compte peuvent varier. C’est pourquoi vous devez rester attentif afin d’éviter de désagréables surprises en cas d’incident.

A lire également : Quelle est la meilleure assurance habitation en 2023 ?

Il peut arriver que le fond mobilier dont le prix précisé à la signature, ne concerne pas tous les biens. Pourtant, ceux-ci demeurent présents au sein de votre habitation.

Vérifier les conditions d’indemnisation

De la même manière que les biens pris en compte varient en fonction de l’assureur, les conditions d’indemnisation aussi varient. Aussi, il peut en être le cas au sein du contrat lui-même. Sachez que si les différences paraissent considérables sur l’indemnisation des biens mobiliers, c’est aussi le cas pour les biens immobiliers.

Il vous revient donc pendant la vérification de porter votre attention sur la prise en charge des biens électroménagers.

Considérer les garanties offertes

Les garanties représentent un point fondamental qu’il ne faut pas prendre à la légère lors du choix d’une assurance habitation. Les dépenses liées aux sinistres qu’ils soient corporels ou matériels peuvent paraitre colossales.

C’est la raison pour laquelle, disposer d’une parfaite assurance de responsabilité civile dans un contrat MH s’avère nécessaire. Il faut donc impérativement contrôler les risques locatifs, les dommages et personnes que couvrent les garanties.

Pour finir, sachez que la loi ne fixe pas les plafonds d’indemnisation des RC.  Tout assureur peut les déterminer à sa guise. Les plus généreux offrent des plafonds au-dessus de 20 millions d’euros. Les moins bienveillants par contre, proposent des plafonds inférieurs à 5 millions d’euros.

L’assurance habitation locataire

En France, le nombre de locataires immobiliers est important. En se penchant sur les chiffres récemment publiés, on s’aperçoit que le pourcentage des locataires dans l’Hexagone s’élève à plus de 35%. Une différence notable quand on regarde la situation dans les autres pays européens. Dans ce contexte particulier, plusieurs obligations s’imposent pour le locataire au moment de la signature du bail. On pense précisément à la souscription d’un contrat d’assurance habitation. Outre cette assurance, il est obligatoire de souscrire à une garantie responsabilité civile locative que l’on peut aussi appeler « garantie risques locatifs ».

Et pour les étudiants ?

Si les locataires d’un appartement sont étudiants, les choses sont différentes d’une location classique. Le bail, par exemple. A la différence d’une location classique, ce dernier peut se limiter à quelques mois. Dans cette optique, il existe des contrats particuliers avec des garanties bien spécifiques. Outre l’assurance de votre habitation, vous pouvez aussi bénéficier du remboursement à neuf de votre matériel informatique  à hauteur de 100 euros ou une assurance voyage. Des paramètres qui peuvent correspondre totalement aux besoins de certains étudiants. 

Le calcul de la prime d’assurance

Calculer le montant de sa prime d’assurance exige de prendre en considération plusieurs éléments. De la nature du logement au type d’habitation en passant par la localisation, les risques climatiques ou encore la taille voire la présence de dépendances, la liste est longue. Afin de gagner du temps dans vos démarches, il serait judicieux d’utiliser un comparateur de prix et d’offres. En mettant un outil de simulation adapté au service des internautes, ces nouvelles adresses deviennent rapidement incontournables. N’hésitez pas utiliser ce comparateur d’assurance habitation. Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire pour dénicher la perle rare en matière d’assurance logement et ainsi éviter toutes les mauvaises surprises du secteur…