Pourquoi se faire accompagner par un expert-comptable immobilier lorsqu’on passe d’une location nue à une location meublée (LMNP) ?

Les bailleurs de locations meublées sont souvent tentés de s’occuper eux-mêmes de leur comptabilité. Cependant, les exigences sont importantes et compliquées. Il est préférable de prendre l’avis d’un expert pour éviter de commettre des erreurs qui pourraient affecter vos économies d’impôts en LMNP. Découvrez pourquoi faire appel à un expert-comptable est la meilleure solution pour convertir votre loyer de base en LMNP.

Quel est le rôle d’un expert-comptable dans le cadre d’une activité LMNP ?

Lorsque vous faites appel à un expert comptable immobilier, vous bénéficiez d’une aide à chaque étape du processus :

A voir aussi : Viager libre sans bouquet : est-ce réalisable et comment en bénéficier ?

  • Formulaire P0i pour la déclaration de création d’entreprise;
  • Contrôle de vos documents comptables avant le dépôt de votre déclaration fiscale LMNP ;
  • Création de la déclaration fiscale à l’aide du cerfa 2031-2033 ;
  • Déclaration en ligne au service des impôts des entreprises ;
  • Déductions fiscales et amortissements reportés sur la déclaration de revenus.

Quels sont les avantages de faire appel à un expert-comptable ?

Lorsqu’il s’agit de gagner de l’argent avec la location meublée, les services d’un expert-comptable apparaissent comme indispensables.

A voir aussi : 4 Astuces pour vendre votre maison rapidement

Évitez les risques d’erreur.

Chaque déclaration fiscale de votre investissement LMNP se fait par le biais d’une liasse fiscale qui contient de nombreux formulaires cerfa dûment rempli :

  • Le formulaire cerfa n°2031-SD permet de déclarer les revenus industriels et commerciaux.
  • Le bilan simplifié cerfa n°2033-A ;
  • Le compte de résultat simplifié de l’exercice, établi à l’aide du formulaire cerfa n°2033-B ;
  • Les moins-values, les immobilisations et les amortissements sont obligatoirement enregistrés sur le formulaire cerfa n°2033-C.
  • L’état provisoire, les amortissements exceptionnels, et les crédits d’impôt doivent être indiqués sur le formulaire cerfa n°2033-D.
  • La plus-value fournie par le formulaire cerfa n°2033-E ;
  • Le capital social est déclaré à l’aide du formulaire cerfa n°2033-F.
  • La déclaration et les résultats des filiales à l’aide du formulaire cerfa n°2033-G ;
  • Le montant des crédits d’impôt auxquels vous avez droit doit être déclaré sur le formulaire cerfa n°2069-RCI.

La liste de ces étapes pour la gestion d’une entreprise peut être décourageante. Et l’on commet volontiers une erreur qui pourrait entraîner une diminution des avantages fiscaux, erreur qui peut être facilement évitée avec l’aide d’un expert-comptable.

Gain de temps

Hormis la préparation de la déclaration d’impôt, qui nécessitera un effort constant, l’expert-comptable est présent à chaque étape de votre progression. Ce professionnel vous informera que vous êtes soumis au CFE dès la déclaration de votre activité. Cet expert vous conseillera sur la compatibilité de ce statut avec une auto-entreprise si vous comptez exercer en tant que loueur en meublé non professionnel.

L’expert-comptable vous montrera des stratégies pour diminuer vos impôts tout en travaillant au mieux de vos intérêts. Si les amortissements sont une caractéristique du régime réel en LMNP, différents efforts peuvent être entrepris pour les réduire. L’un d’eux est l’achat d’une adhésion au CGA.

Maîtriser les risques avec une déclaration en ligne

Les contrôles peuvent être plus fréquents lorsque la télédéclaration est effectuée par un particulier et non par un expert-comptable. L’administration fiscale est consciente de la complexité des durées d’amortissement et des calculs. Face au risque d’erreur, elle effectue donc des contrôles réguliers et, le cas échéant, procède à un redressement fiscal.

Pour éviter toute déconvenue, il convient de confier l’ensemble de vos déclarations à un expert-comptable. Ses talents réduiront les risques d’erreurs et rendront les contrôles moins fréquents.