Que faut-il comprendre de l’investissement en résidences seniors ?

Offrir une retraite bien méritée aux personnes du troisième âge est un défi majeur en France. C’est un sujet pertinent qui a valu des réformes et propositions de certaines lois. Tout ceci, pour faciliter et stimuler les investisseurs à s’orienter dans cette même dynamique. Le but premier étant de miser sur des habitations responsables et sécurisées pour les séniors. Dans cet article, nous vous livrons les différents mécanismes disponibles sur le marché et leurs différents avantages. 

Quels sont les avantages que présente l’investissement en Location Meublées Non Professionnelle (LMNP) ?

Il est possible d’obtenir des avantages fiscaux en ayant pour option une résidence senior à l’investissement. Pour être éligible au statut de la LMNP, vos revenus doivent être diversifiés. Avec elle, vous avez deux types de régimes. Il vous revient donc de choisir celui dont vous répondez aux exigences.

Lire également : Senior : quelles options possibles sur le plan immobilier

Pour le régime forfaitaire ou Micro-bic vous bénéficiez d’un abattement de 50 % sur vos recettes locatives. Dans ce cas, il est impératif que les loyers perçus soient inférieurs ou égaux à 72600 euros. 

Pour la seconde option, il est donné aux propriétaires de procéder à la déduction de certaines charges. Les intérêts d’emprunts, les frais comptables, d’entretien du logement sont à considérer. À cette liste s’ajoutent plusieurs autres dépenses relevant des travaux effectués dans l’habitation à louer.

Lire également : Assurance habitation pour les étudiants et jeunes actifs : comment faire le bon choix ?

 Mieux encore, cette formule permet de suivre l’amortissement des biens mobiliers et immobiliers selon un taux précis. Mais avant, il faudra que tous ceux-ci soient inscrits à l’actif. 

Quelles sont les exigences pour bénéficier de la loi Pinel ? 

Le plus connu des moyens de défiscalisation est bien la loi Pinel. Elle s’applique aux propriétaires qui respectent certains critères importants. Le premier se base sur l’état du bien faisant objet de location. En effet, celui-ci doit être neuf ou avoir été rénové s’il est ancien. La situation géographique de ce dernier est considérée. Votre immeuble devra être dans une zone Pinel.  

En outre, il est capital que votre logement respecte les normes de performances énergétiques. Il s’agira du label BBC 2015 ou la réglementation thermique de 2012. Aussi, cette loi est beaucoup plus avantageuse si le temps de location est beaucoup plus avancé. Ainsi, pour une durée de 6 ans, 9 ans et 12 ans une réduction sera appliquée respectivement de 12 %, 18 % et 21 %.

Que dit la loi Censi-Bouvard ?

Bénéficier d’une réduction de 11 % du prix hors taxe de la valeur d’un bien immobilier acquis consiste à répondre aux normes de cette loi. Il s’agit d’un moyen efficace de faire des économies considérables si vous envisagez d’investir dans des locaux offrant également des services. Ainsi, il est recommandé de privilégier des résidences pour étudiants ou bien évidemment pour séniors.

Lorsque vous offrez au minimum 3 services aux résidents, vous avez la possibilité de récupérer la TVA sur le prix d’achat du bien. Par exemple, le ménage, la blanchisserie, le petit déjeuner peuvent faire partie intégrante de vos offres. L’objectif de cette loi est d’accorder des logements à des prix abordables à long terme avec un niveau de confort acceptable.

Par ailleurs, le bien immobilier faisant objet de location doit être neuf. Dans le cas contraire, il doit avoir été réhabilité ou rénové après une durée de 15 ans. Également, le contrat de bail doit couvrir au minimum une période de 9 ans.